Climats
La musique autrement ...
Philippe Bontemps. Batterie et percussions. 
Les professeurs

Après des débuts en orchestres de bal, il enchaîne les expériences musicales en abordant des styles variés (rock, reggae, musique africaine, antillaise et brésilienne, jazz, salsa, latin-jazz) avec de nombreux concerts en France et à l’étranger.

 Il accompagne des cours et stages de danse modern’jazz et contemporaine suivis de spectacles à Paris et région parisienne. 

Enseignement : professeur de batterie depuis 1977 et percussion digitale depuis 1984 dans divers établissements en Mayenne et région parisienne, éveil et formation musicale Adiam Mayenne, Education nationale Paris), direction d’ateliers d’ensembles rock et jazz à Climats, formateur dans des stages de musiques actuelles (Jazz&Co à Sucy-en-Brie), intervenant en Technique Alexander auprès d’instrumentistes dans des stages de musique classique et jazz (Musique en Savoie). 

Enseigne à Climats depuis 2000

Formation et  diplômes 
Après un passage au Conservatoire du Mans en percussion, formation en autodidacte agrémentée de stages et master classes. 
Diplôme de professeur de la Technique F.M. Alexander (méthode d’optimisation de l’usage de soi dans les gestes et postures). 

Compléments d’information sur le cours

Les cours sont orientés autour de 3 axes principaux : la frappe, le solfège rythmique et la technique instrumentale. 
Après l’apprentissage des rudiments (frisés, roulés, moulins, paraddidles, etc…) et des rythmes de base, l’élève est amené à jouer sur des supports audio en accord avec ses goûts musicaux qui le mettent en situation réelle et le préparent à la place de batteur dans un groupe.  
A travers la découverte des différents styles musicaux, l’élève travaille progressivement l’improvisation (breaks et solos). 
Tout au long de l’enseignement, l’accent est mis sur le rapport physique à l’instrument, la gestion de la posture et de la gestuelle pour éviter toute crispation et tension superflue, ainsi que sur le rôle moteur du batteur dans un orchestre.  
Lors des prestations publiques bi-annuelles, tous les élèves se regroupent autour d’une pièce de percussion d’ensemble qui leur permet d’appréhender le jeu collectif et la polyrythmie à travers des styles d’origines diverses (batucada brésilienne, rythmes afro-cubain et haïtien, kodo japonais, percussion moderne : Stomp, Tambours du Bronx, etc…).